commentaire pour opus 35d

retour à la liste

Sonatine pour saxophone alto et piano, op. 35d (1969/1995)


I. Maestoso version pour violon

II. Elegie version pour violon

III. Finale vivace version pour violon

 

Durée: 6 minutes

Maison d'édition: N. Simrock Hamburg-London (Boosey & Hawkes) EE 5466 / ISMN: 979-0-2211-2258-2 / ISBN 978-3-923051-73-1


La Sonatine pour Saxophone Alto et Piano op. 35d est un arrangement de la 1ère Sonatine pour Alto et Piano op. 35b, que Bertold Hummel a réalisé en 1995 à la suggestion du saxophoniste canadien Normand DesChênes. Elle commence par un puissant mouvement maestoso. La sonorité du premier thème est agréablement contrastée par un thème secondaire lyrique. La reprise se termine par un fugato impulsif. Le deuxième mouvement, Elegie, est constitué d'une seule mélodie qui est ressentie comme étant pleine d'âme. Le son du saxophone plane, pour ainsi dire, sur les sons sphériques du piano. Dans le final virtuose vivace, la sonatine trouve son point culminant. Légèreté ludique, rythmes de marche et points culminants dramatiques se succèdent rapidement. La coda mène à la fin en arpèges sauvages.

retour à la page précédente

Deutsch - English